Peut-on imprimer sa maison en 3D ?

Publié le : 24 juin 20223 mins de lecture

Les premiers signalements des maisons en 3D, que ce soit par le biais d’articles ou de vidéos postées sur des plateformes vidéo, semblent remonter à 2017, et depuis, leur nombre s’est accru entre 2018 et 2019. La tendance ne s’est pas arrêtée en 2020 non plus, mais en 2021 et au-delà, la maison du futur pourra-t-elle vraiment être construite avec cette technique spécifique d’une manière durable tant sur le plan économique que sur le plan structurel plus exquis ?

L’impression 3D et ses applications dans la construction

La technique d’impression 3D permet de reproduire un objet en trois dimensions à partir d’un dessin en 3D. La commande est transmise à l’imprimante à l’aide d’un logiciel spécifique, et dans l’imprimante se trouve une extrudeuse à partir de laquelle un composant est coulé pour produire l’objet souhaité. Grâce à cette technologie, vous pouvez produire des pièces uniques ou standard dans un délai très court. D’ores et déjà, le fait que le processus d’impression 3D permette de limiter au maximum les déchets de matériaux pourrait nous permettre de fabriquer une maison véritablement écologique. Dans le domaine de la construction, il existe deux types d’imprimantes 3D, dont les prix varient de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros : l’une filaire et l’autre à résine consolidée.

Avantages de la maison imprimée en 3D

À première vue, l’avantage qui influence le plus le choix de cette avancée technologique potentielle est la réduction des coûts de construction. Cela se traduit par des économies importantes pour le client qui décide d’investir dans une maison imprimée en 3D. La fourchette de prix est très large, mais on peut dire que 20 000 euros peuvent suffire pour avoir une maison imprimée en 3D.

Un autre avantage qui peut avoir plusieurs facettes positives est la rapidité avec laquelle elles sont réalisées. Est-il possible de construire la structure d’une maison en 3D en 24 heures ? L’imprimante est capable de travailler en continu et de terminer la construction de la structure en quelques heures seulement. La construction d’une maison en 3D reste toutefois un processus long, pour des raisons que nous verrons plus loin.

Maison imprimée en 3D : inconvénients

Une nouvelle technologie présente tous les inconvénients classiques des applications innovantes. Le premier inconvénient de ce nouveau produit est lié aux types de structures qui peuvent être construites. Les projets sont relativement petits et la « maison en 24 heures » est une référence assez approximative.

Il n’en reste pas moins que la différence avec les systèmes traditionnels est plus qu’évidente. Dans la liste des inconvénients, le « fossé culturel » en ce qui concerne les travailleurs ne peut être ignoré. L’utilisation d’une imprimante 3D n’est pas si difficile, mais son utilisation pour construire une maison requiert des connaissances pratiques différentes selon qu’il s’agit d’ingénieurs ou de travailleurs manuels. 

Plan du site